Les motifs auxquels on croit

https://notes.improvisations.fr/wp-content/uploads/croyances.mp3?_=1

Nietzsche, Le gai savoir, Livre premier, 44


Si important qu’il puisse être de connaître les motifs d’après lesquels l’humanité a vraiment agi jusqu’à présent : peut-être la croyance à tel ou tel motif, donc à ce en quoi l’humanité elle-même a voulu voir et a imaginé à tort jusqu’à présent les véritables ressorts de son agir, est-elle une chose encore plus essentielle pour l’homme de connaissance. Les hommes ont en effet reçu en partage leur bonheur et leur misère intérieurs en fonction de leur croyance à tel ou tel motif – et non pas de ce qui était réellement motif ! L’intérêt de ce dernier n’est jamais que de second ordre.


Eh oui ! combien de fois croit-on agir pour une certaine raison alors que c’est une autre qui nous meut, ou une simple représentation ! Et nous n’en avons pas conscience.


Une mosaïque aux visages, à l’Alcazar de Ségovie.

Back to Top